* *

Texte à méditer :  Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.   Omar Khayyâm
* *
Figures philosophiques

Espace élèves

Fermer Cours

Fermer Méthodologie

Fermer Classes préparatoires

Espace enseignants

Fermer Sujets de dissertation et textes

Fermer Elaboration des cours

Fermer Exercices philosophiques

Fermer Auteurs et oeuvres

Fermer Méthodologie

Fermer Ressources en ligne

Fermer Agrégation interne

Hors des sentiers battus
Peut-on en même temps prétendre à une vie morale et rechercher le bonheur ?
Peut-on en même temps prétendre à une vie morale et rechercher le bonheur ?
 
Reformulation possible de la question : une vie morale et la recherche du bonheur sont-elles compatibles, ou au contraire sont-elles contradictoires ? autrement dit, peut-on rechercher le bonheur et simultanément agir moralement ?

Analyse des termes du sujet : Peut-on en même temps prétendre à une vie morale et rechercher le bonheur ?
 
Vie morale : consiste à agir moralement, c'est-à-dire à suivre les règles morales, à faire ce qui est bien, et à ne pas faire ce qui est mal. Implique l'idée de devoir : ce que je dois faire pour bien agir.
Bonheur : peut renvoyer à un état de plaisir (assimilation du bonheur au plaisir), ou à un état de pleine satisfaction. Dans tous les cas, le bonheur est lié au désir, et à la satisfaction de celui-ci.
→ idée d'une opposition entre le devoir et le désir
Par ailleurs, on considère souvent le bonheur comme constituant le bien suprême, car le bonheur est recherché par tous les hommes (universellement).
Rerchercher le bonheur : de qui ? s'agit-il de mon propre bonheur, ou de celui des autres ? et de quels autres ?
 
Si on répond OUI Si on répond NON
Problème : vivre moralement, c'est obéir aux règles morales (faire ce que l'on doit faire pour bien agir). Or, ne nous arrive-t-il pas très souvent de ne pas désirer obéir à ces règles, parce qu'elles ne nous font pas plaisir (donc ne nous rendent pas heureux) ? Il semble donc que la recherche de son propre bonheur et une vie morale ne soient pas toujours compatibles. Problème : Le bonheur est un bien, voire peut être considéré comme le bien suprême. Si la morale consiste à faire ce qui est bien, comment rechercher le bonheur peut-il ne pas être moral ?

Date de création : 26/02/2012 @ 17:53
Dernière modification : 26/02/2012 @ 17:56
Catégorie :
Page lue 6377 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Recherche



Un peu de musique
Contact - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^